Utilisation des questions à choix multiples

En bref

Les questions à choix multiples sont un type de question sous forme d'enquête. Elles peuvent vous aider à recueillir rapidement des avis en vous permettant de mesurer les opinions et préférences générales des contributeurs∙trices et de consulter ces résultats pour tous les contributeurs∙trices de votre test.

 

Dans la plateforme UserTesting, vous pouvez poser une ou plusieurs questions à choix multiples n'importe où dans votre plan de test. Lorsque vous créez une question à choix multiples, vous pouvez limiter les contributeurs∙trices à une seule réponse ou leur permettre d'en sélectionner plusieurs.

Voici quelques exemples de questions à choix multiples :

  • Parmi les éléments suivants, lequel avez-vous remarqué en premier lieu lorsque vous avez vu cette page ?
  • Sur la base des informations que vous voyez, laquelle des actions suivantes entreprendriez-vous ensuite ?
  • Laquelle des conceptions était la plus attrayante visuellement ?
  • Parmi les caractéristiques suivantes, laquelle est la plus importante pour vous ?
  • D'après ce que vous avez vu sur cette page, laquelle des affirmations suivantes est vraie ?

 

Cinq étapes pour rédiger une excellente question à choix multiples

1. Fournissez des réponses claires et distinctes

Assurez-vous que vos réponses s'excluent mutuellement et que chaque réponse soit unique. Sinon, cela sèmera la confusion dans l'esprit des contributeurs∙trices et compromettra la valeur des avis.

Remarque : n'utilisez pas de caractères spéciaux comme des astérisques, des tirets ou des points dans vos propositions de réponses à choix multiples. Cela peut entraîner des problèmes, notamment le fait que les choix de réponses ne s'affichent pas correctement ou que le∙la contributeur∙trice ne puisse pas passer à la tâche suivante.

2. Proposez un choix « Aucune de ces réponses », « Je ne sais pas » ou « Autre ».

Cela évitera que vos données ne soient faussées en offrant une porte de sortie au cas où aucune des autres réponses ne s'appliquerait au∙à la contributeur∙trice, ou si le∙la contributeur∙trice est confus∙e.

3. Ne posez pas de questions suggestives ou de questions de type oui/non.

Lorsque les contributeurs∙trices peuvent facilement prédire la réponse que vous attendez d'eux∙elles, ils∙elles seront plus susceptibles de choisir cette réponse, même si elle n'est pas exacte.

4. Demandez au∙à la contributeur∙trice « Veuillez expliquer votre réponse »

Bien que la plupart des contributeurs∙trices réalisent que cela est implicite, cela ne fait jamais de mal d'inclure cette petite invite pour que les contributeurs∙trices expliquent le raisonnement qui sous-tend leur choix. Ceci est particulièrement important lorsque vous invitez vos propres contributeurs∙trices via un lien direct vers le test, car ces personnes seront plus habituées à répondre silencieusement aux enquêtes qu'à réfléchir à voix haute. De plus, cela permet de faire d'excellentes prises de son qui peuvent être transmises à votre équipe.

5. Décidez si les contributeurs∙trices peuvent sélectionner plus d'une réponse.

Dans certains scénarios, il peut être judicieux de laisser les contributeurs∙trices choisir plusieurs réponses qui s'appliquent à eux∙elles. Vous verrez l'option permettant de le faire lors de la création de la tâche.

multiple choice _ answer type.png

Astuce : si vous permettez aux contributeurs∙trices de choisir plus d'une réponse, ce texte sera automatiquement inclus dans votre tâche : « Vous pouvez en choisir autant que vous le souhaitez ».

Vous trouverez ci-dessous un exemple de la façon dont la tâche apparaîtra aux contributeurs∙trices pendant le test :
mc_ex.png

En savoir plus

Avez-vous besoin de plus d'informations ? Lire ces articles associés.

Vous voulez en savoir plus sur ce sujet ? Jetez un coup d'œil à nos cours sur University.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0