Questions de présélection : meilleures pratiques

 

En bref

Les questions de présélection identifient des contributeurs spécifiques pour vos tests. Ces bonnes pratiques peuvent aider votre équipe à savoir quelles questions sont les plus efficaces pour trouver les meilleurs contributeurs.

 

Les questions de présélection sont disponibles dans les abonnements suivants :

Forfait flexible Forfait basé sur les sièges
Forfait Essentials Startup
Forfait Advanced Professionnel
Ultimate Premium

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la rédaction d'excellents plans de test ? Inscrivez-vous pour participer à l'un de nos prochains Live Training Events. Un expert de la plateforme vous expliquera comment structurer le déroulement de votre test pour qu'il soit clair pour les contributeurs et comment obtenir les meilleurs résultats possibles.

Cliquez sur les titres des rubriques suivantes pour accéder à cette section de l'article :

Quand devez-vous effectuer des tests auprès de votre marché cible exact ?

De nombreux leaders d'opinion de l'expérience utilisateur (UX) encouragent les chercheurs à ne pas être trop granulaires quant aux utilisateurs inclus dans leurs études. Après tout, la grande majorité des produits devraient être suffisamment clairs et intuitifs pour que n'importe qui puisse les comprendre.

Cependant, dans de nombreuses circonstances, les chercheurs ont besoin de recueillir des résultats auprès d'un type particulier d'utilisateurs, car ils sont les seuls à savoir si l'outil peut leur être utile dans le cadre de leur travail.

Si vous vous trouvez dans l'une de ces situations et que vous effectuez des tests à distance, vous devez utiliser des questions deprésélection. Il s'agit de questions à choix multiplesqui peuvent soit empêcher les utilisateurs de participer à votre étude, soit leur en donner l'accès.

L'équipe de recherche de UserTesting sait de première main à quel point il est important (et difficile) de rédiger des questions de présélection solides. Vous trouverez ci-dessous quelques lignes directrices et exemples qui vous aideront à trouver le bon utilisateur pour votre prochain test utilisateur à distance, sans modérateur.

Lignes directrices pour les questions de présélection

La plupart des directives pour rédiger de bonnes questions de présélection sont les mêmes que pour rédiger d'excellentes questions à choix multiples :

1. Prévoyez toujours une option « Aucune de ces réponses », « Je ne sais pas » ou « Autre », au cas où vous auriez oublié d'inclure une réponse qui s' applique à l'utilisateur ou si ce dernier est dérouté par la question. Il est particulièrement important d'inclure cette option dans les questions de présélection, car si les utilisateurs n'ont pas cette possibilité et choisissent une réponse au hasard, ils risquent de se retrouver accidentellement dans votre test.

  • Mauvais exemple : Parmi les réseaux sociaux suivants, quels sont ceux pour lesquels vous avez un compte ?
    • Facebook
    • Twitter
    • Instagram
    • LinkedIn
  • Ce devrait plutôt être... : Parmi les réseaux sociaux suivants, quels sont ceux pour lesquels vous avez un compte ?
    • Facebook
    • Twitter
    • Instagram
    • LinkedIn
    • Autre

2. Donnez des réponses claires et distinctes qui ne se chevauchent pas.

  • Mauvais exemple : Combien de vendeurs votre équipe soutient-elle ?
    • Entre 1 et 10
    • Entre 10 et 30
    • 30 ou plus
  • Ce devrait plutôt être... : Combien de vendeurs votre équipe soutient-elle ?
    • Entre 1 et 10
    • Entre 11 et 29
    • Plus de 30
    • Je ne suis pas sûr(e)

3. Évitez de poser des questions suggestives, car les utilisateurs seront enclins à vous donner la réponse qu'ils pensent que vous voulez plutôt que celle qui s'applique à eux. Au lieu de poser des questions directes, la manière la plus neutre de formuler la plupart des questions de présélection consiste à demander aux utilisateurs de sélectionner l'option qui s'applique le mieux à eux, suivie d'une liste d'affirmations. Cette méthode permet de s'assurer que les utilisateurs répondront honnêtement car la réponse souhaitée est moins évidente.

  • Mauvais exemple : Aimez-vous faire des achats en ligne ?
    • Bien sûr, je le fais souvent
    • Je ne le fais jamais
  • Ce devrait plutôt être... : Que pensez-vous des achats en ligne ?
    • J'aime faire des achats en ligne
    • Je n'aime pas faire des achats en ligne
    • Les achats en ligne me laissent indifférent(e)
    • Je ne fais pas d'achats en ligne

4. Évitez de poser des questions de type Oui/Non afin que les individus ne puissent pas deviner la « bonne » réponse.

  • Mauvais exemple : Travaillez-vous pour Microsoft ?
    • Oui
    • Non
  • Ce devrait plutôt être... : Pour laquelle des entreprises suivantes travaillez-vous ?
    • Google
    • Facebook
    • Microsoft
    • Amazon
    • Aucune de ces réponses

5. Évitez les questions à double entrée afin de laisser aux individus le temps d'assimiler et de répondre à une seule chose à la fois.

  • Mauvais exemple : Dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) ou insatisfait(e) du salaire et des avantages de votre emploi actuel ?
  • Il devrait y avoir deux questions : Dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) ou insatisfait(e) du salaire de votre emploi actuel ? Dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) ou insatisfait(e) des avantages liés à votre emploi actuel ?

Comment vérifier que les bons utilisateurs sont capturés par vos questions de présélection

Supposons que vous ayez besoin d'une personne ayant une formation particulière (comme un diplôme de médecine) ou d'une personne qui vit une expérience particulière (comme l'achat d'une nouvelle voiture). Dans ce cas, nous vous recommandons d'utiliser, en plus des questions de présélection, la première tâche de votre test pour le vérifier :

« Vous avez indiqué dans les questions de présélection que vous êtes actuellement à la recherche d'une nouvelle voiture. Veuillez décrire le type de voiture que vous recherchez, les endroits où vous avez cherché jusqu'à présent, etc.

Parfois, le simple fait d'écouter un utilisateur décrire son expérience peut vous permettre de savoir s'il est le bon candidat.

Questions de présélection basées sur la familiarité avec un produit

L'un des types les plus courants de questions de présélection utilisées par les chercheurs consiste à déterminer le degré de familiarité des utilisateurs avec un produit ou une marque. Parfois, ils ont besoin de nouveaux utilisateurs pour tester un nouveau tutoriel pour leur appli. D'autres fois, ils cherchent un aperçu de leurs utilisateurs les plus fréquents.

Quoi qu'il en soit, vous ne devez pas demander à brûle-pourpoint si les utilisateurs correspondent au profil recherché ; les individus sont naturellement enclins à dire « oui » juste pour vous faire plaisir ! Demandez plutôt aux utilisateurs d'indiquer leur degré de familiarité, puis définissez les différents niveaux de compréhension.

Questions de présélection basées sur la fréquence d'utilisation

Des règles similaires s'appliquent aux questions de présélection basées sur la fréquence d'utilisation connexes et tout aussi populaires. Comme pour les niveaux d'expérience, il est essentiel de définir la fréquence en termes solides, et pas seulement « rarement », « parfois », « souvent », etc.

Il existe des questions de présélection liées à la fréquence d'utilisation qui permettent de savoir si l'utilisateur a participé récemment à une activité spécifique. Par exemple, de nombreux chercheurs de produits de commerce électronique préfèrent entendre des utilisateurs qui achètent souvent des articles en ligne, et de nombreux chercheurs de produits de voyage veulent entendre ceux qui prévoient un voyage au cours de l'année à venir.

Dans ces cas-là, il peut être judicieux de créer deux questions de présélection : une pour confirmer qu'ils achètent des articles en ligne/qu'ils ont un voyage à venir, puis une question de présélection de suivi pour déterminer les délais.

Questions de présélection basées sur un secteur ou une profession

Une autre occasion où plusieurs questions de présélection peuvent être nécessaires pour révéler une seule caractéristique est lorsque vous avez besoin d'utilisateurs dans une profession particulière.

Par exemple, un détaillant de massages thérapeutiques peut souhaiter connaître les avis des individus travaillant dans ce secteur.

Il est évident que la massothérapie est une profession très spécifique et qu'il serait difficile de dresser une liste exhaustive d'options dans une seule question de présélection. Mais vous voulez aussi éviter de poser une question de type Oui/Non. Vous pouvez donc commencer par énumérer des catégories professionnelles plus larges, notamment la santé (qui engloberait la massothérapie). Dans une question de présélection de suivi, demandez aux utilisateurs d'indiquer leur rôle au sein du secteur de la santé.

Questions de présélection qui traitent d'informations personnelles

Le dernier type de questions de présélection sur lequel l'équipe de recherche UserTesting s'appuie fréquemment implique que les utilisateurs fournissent des informations sensibles, telles que leurs revenus, leur race, leur profil Facebook, ou leur type de corps.

Si l'étude exige que le contributeur divulgue des informations personnelles sensibles pendant le test utilisateur, il est important de l'en avertir par une question de présélection. Nous recommandons de poser d'abord ce type de questions de présélection afin que les contributeurs ne perdent pas de temps s'ils ne souhaitent pas participer.

Si votre étude implique des informations médicales protégées (« PHI »), veuillez consulter notre article sur la collecte d'informations en vertu de l'HIPAA. N'acceptez que des utilisateurs qui sont prêts à divulguer ces informations personnelles.

 

En savoir plus

Avez-vous besoin de plus d'informations ? Lire ces articles associés.

Vous voulez en savoir plus sur ce sujet ? Jetez un coup d'œil à nos cours sur University.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0